Précautions d'utilisation

Il n'est jamais question de remplacer les médicaments par des huiles essentielles.

 

Attention les huiles essentielles à fortes doses,

peuvent entraîner des intoxications.

 Elles ne s'utilisent jamais pures.

Selon les aromathérapeutes, les doses ne doivent généralement pas dépasser

20 gouttes pour l'ensemble de la cure,

mais comme d'autres médecines douces la prescription dépend du terrain (caractéristiques propres à chaque individu).

Ainsi, certaines personnes pourront présenter des réactions indésirables

allant des convulsions aux démangeaisons.

Ces produits sont ainsi strictement déconseillés pour les femmes enceintes.

Certaines huiles (d'agrumes notamment) peuvent être photosensibilisantes.

Ces composés très volatiles doivent être mis hors de portée des enfants.

Si le bouchon est bien fermé, elles pourront être conservées plusieurs mois

ou plusieurs années sous peine de voir les arômes s'échapper.

 

Même s'il s'agit-là d'une médecine naturelle,

l'aromathérapie n'en comporte pas moins des effets secondaires.

Alors ne faites pas trop vite rimer naturel et inoffensif,

les huiles essentiels sont des produits très concentrés et la prudence s'impose.